Daily Archives: January 21, 2019

Komet announces initial Mineral Resource Estimate for the Kabaya Prospect, (Dabia Sud property, Mali)

QUEBEC CITY, Jan. 21, 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Komet Resources inc. (TSX-V: KMT) (“Komet” or the “Company”) is pleased to report an initial mineral resource estimate for the Kabaya gold prospect drill prospect, located in the southern part of its Dabia Sud exploration permit (“the Property”) in Western Mali, West Africa.

Highlights of the Resource Estimate include :

  • An Indicated Resource of 3.17 million tonnes (Mt) grading 1.03 g/t  for 105,000 contained gold ounces and an Inferred Resource of 0.96 Mt grading  1.14 g/t for 35,000 contained gold ounces at a cut-off grade of 0.40 g/t Au (table 1).
  • The pit constrained resource is based on optimized pit shells using a gold price of 1350 US$ and a presumed heap leach gold recovery of saprolite ore.
  • Gold mineralization at Kabaya remains open at depth in bedrock and laterally to the south-west and north-west.
  • Komet intends to continue the resource definition drilling program in order to further develop the resource  laterally in saprolite and at depth in bedrock.

Table 1 : Pit-constrained Indicated and Inferred Resources estimates as reported by SGS

Classification Tonnage (Mt) Au (g/t) Ounces (koz)
Indicated 3.17 1.03 105
Inferred 0.96 1.14 35
1. Effective date for resources is January 7, 2019.
2. The independent QP for this resources estimate is Yann Camus, Eng., SGS Canada Inc.
3. The mineral resources are presented at a 0.4 g/t Au cut-off grade in pits.
4. The resources are presented without dilution.
5. Whittle pits have been utilized based on a gold value of US$1,350/oz.
6. Mineral resources that are not mineral reserves do not have demonstrated economic viability.
This disclosure does not include economic analysis of the mineral resources.
7. No economic evaluation of the resources has been produced.
8. This Resource Estimate has been prepared in accordance with CIM definition (2014).
9. Density used is of 1.7 tonnes/cubic metre based on measurements and similar projects.
10. Capping grade is of 30 g/t Au on original assays.

L. Werner Claessens, CEO states : “Komet is pleased to report a maiden resource estimate for the Kabaya Prospect. The resource block model suggests excellent potential for significant extensions of the gold deposit at depth and laterally to the south-west and north-west. This exploration success clearly warrants the continuation of the drill program in order to further expand resources. Moreover the same approach of systematic exploration will be implemented for the other large gold-in-soil anomalies in the north and east parts of the Dabia Sud property with the objective of discovering new gold deposits. From a mining point of view a heap leach scenario is the most viable option to potentially mine this saprolite resource as a startup project”.

Kabaya Resource Estimate

The Kabaya resource estimate is based on analytical data from trenching and several drill campaigns realized in 2012-2013-2014, 2017 and 2018. Five trenches (4 of them East-West and 1 North-South) totalling 515 m, were realized in 2012-2013. All drilling was performed along east-west oriented lines with shallow drill holes inclined 50° to the west and consisted of  91 aircore holes, totalling  5,256 m and  91 RC drill holes, totalling 7,274 m. The database does not include the quality control samples consisting of duplicates, blanks and standards samples, which returned variations within acceptable limits.

The Kabaya gold resource modeling and estimate was independently realized by Yann Camus, P. Eng., SGS Canada Inc. (SGS Geological Services; Blainville, Québec, Canada), a Qualified Person as per NI 43-101 Standards,  with reasonable prospects for eventual economic extraction. The estimate was completed at a variety of cut-off grades by SGS Geological Services and the details are presented in the table below :

Table 2 : Pit constrained mineral resource sensitivity as per lower cut-off grade (COG)

COG Classification Tonnage (Mt) Au (g/t) Ounces (koz) Note
0.25 Indicated 3.83 0.91 112
0.25 Inferred 1.30 0.93 39
0.30 Indicated 3.69 0.94 111
0.30 Inferred 1.21 0.97 38
0.35 Indicated 3.42 0.99 108
0.35 Inferred 1.08 1.05 36
0.40 Indicated 3.17 1.03 105 Base Case
0.40 Inferred 0.96 1.14 35 Base Case
0.50 Indicated 2.71 1.13 99
0.50 Inferred 0.74 1.35 32
1.00 Indicated 1.05 1.81 61
1.00 Inferred 0.35 2.06 23
2.00 Indicated 0.26 3.18 27
2.00 Inferred 0.09 3.96 11
3.00 Indicated 0.09 4.57 14
3.00 Inferred 0.03 7.80 6
1. All base case footnotes apply to this table (see table 1).

The Current Resource block model was prepared using the Genesis© mining software. Interpolation was performed using inverse square distance (ID2) in 3 estimation passes with 33 different search ellipses of 11 different orientations which were adapted for the orientation of the deposit. The block model was then fed to GEOVIA’s Whittle™ software to provide a pit-constrained Mineral Resource Estimate. The parameters used to generate the optimized pit are listed below in Table 3.

A modeling cut-off grade of 0.2 g/t Au, a minimum thickness of 3 meters and a minimum accumulation of 1 m.g/t were used to delineate mineralized volumes. In all, 18 mineralized volumes were interpreted and modelled from this data. A total of 118 drill holes and 4 trenches intersect the mineralized volumes. The 1,009 three-meter composites average 1.02 g/t Au (uncapped) and 0.96 g/t Au (capped). The capping was applied to the assays at a grade of 30 g/t. Only 8 assays were capped on a total 2,986 assays in the mineralized zones (0.3% of the assays were capped). The gold loss due to the capping is of 4% for the base case resource. Densities are based on other similar projects and mineralization located in Mali and measurements of 14 field samples. A density of 1.70 t/m3 was used for all the saprolitic mineralization.

The block model has a block size of 5 x 6.25 x 3 metres. Estimation was done by inverse distance squared with ellipsoid influenced distances. A total of 18 separate volumes were estimated with 10 composite sets. Three estimation passes were used with ellipsoids of 25 x 25 x 6 metres, 45 x 45 x 12 metres and 100 x 100 x 30 metres.

The first pass uses a minimum of 5 and a maximum of 6 composites, with a limit of 2 per drill hole. The second pass uses a minimum 7 and a maximum of 8 composites, with a limit of 3 per drill hole. The third pass uses a minimum 1 and a maximum of 8 composites, with a limit of 3 per drill hole. The smoothing of the estimation is adequate. The inferred resource category based on a drilling grid between 30 m and 60 m and the indicated category has been given for mineralization with a drilling grid of 30 m. Mineralized volumes with 2 intercepts or less have been forced to inferred. The current mineralized volumes with indicated resources have a minimum of 4 intercepts.

Table 3 : Whittle Pit Parameters

Parameter Value (all values are US$)
Processing Heap Leach
SG 1.7
Mining Cost, Ore & Waste $1.50 per tonne
Dilution 10%
Mining Recovery 90%
Tailings Cost $0.25 per tonne of mill feed
Gold Prices $US 1350 per ounce
Selling Cost $12.50 per ounce
Royalty 6%
Diluting Grade 0 g/tonne
Processing Cost $4.50 per tonne
G&A $2.50 per tonne of mill feed
Processing Recovery 80%
Waste Reclamation Cost $0.25 per Cubic Metre
Average Slope Angle 45°
Resulting economical cut-off grade 0.23 g/t

Dabia Sud Property Geology

The 35 km² large Dabia South Exploration Permit is located in the southeastern part of the Paleoproterozoic Kedougou-Kenieba inlier, covering eastern Senegal and western Mali. This region is underlain by folded and sheared sequences of metasedimentary and metavolcanic facies, which are intruded by felsic and mafic plutons. The region’s structural pattern is predominantly drawn by the north-south oriented regional Senegal-Mali Shear Zone (“SMSZ”) and its associated northeast-trending splay structures, which are spatially related to several major gold deposits such as Fekola, Loulo, Gounkoto and Sadiola.

Past exploration programs, carried out by other companies in the Dabia area, identified geochemical features and litho-structural settings which demonstrated the potential for the discovery of gold mineralized systems. The soil survey performed by Ashanti Mali SA (1997), and completed by Robex over the eastern part of the Dabia permit area (2007) revealed interesting gold anomalous zones in the southern (vicinity of the village Kabaya), eastern and northern (Wallia) areas of the Property. An early exploration trench and drill campaign initially intercepted gold mineralization underneath the Kabaya cluster of soil geochemistry anomalies. The last RC drilling campaigns, realized by Komet (see news releases of August, 23rd 2017 and September 6th, 2018), extended the drill grid north and south of the initial Kabaya prospect and infill drilling completed the drill grid pattern. Drilling defined economic gold mineralization with good grade continuity in the thick weathered rock profile (saprolite) to a vertical depth of 65 m. Two mineralized zones were identified, Kabaya main and Kabaya southwest, stretching at the surface over lengths of respectively 350 m and 150 m. The gold mineralization remains open at depth in bedrock, underneath the saprolite layer, and laterally to the north-west and to the west of the Kabaya southwest zone. The results of a ground gravimetric survey, realized in 2014, suggest a shear zone controlled geological context. The Kabaya gold occurrence could probably be associated with one of the splay structures of the major Senegal-Mali regional shear structure. Study of drill cuttings, artisanal gold pits and rejects and a few rare outcrops provide indications for a geological setting of quartz-vein stockwork and veinlets in a strongly weathered volcano-sedimentary succession.

Follow-up Exploration Drill Program 

The company has the intention expanding the Kabaya resource with further drilling around the established block model of the deposit, specifically to test for additional gold mineralization at depth and laterally to the north-west and south-west.

During and after the next drilling campaign a metallurgical program will be designed to determine the mineralogical, metallurgical and communition properties of representative saprolite and bedrock drill rock samples.

Furthermore an auger drill geochemistry survey is planned to test the soil geochemistry anomalous features in the north and center parts of the property. Subsequently exploration RC drilling will be carried out to identify potential new resource zones.

Analysis and Quality Control

Drilling supervision and sampling at the drill site were performed by Komet’s qualified technical staff, supervised by Jacques Marchand, P.Geo. Sample preparation, analytical testing and reporting of quantitative assays for the results reported in this press release were realized independently by the SGS Laboratory in Bamako, Mali in 2017, 2018 and the ALS Laboratory in Bamako, Mali in 2012, 2013 and 2014. Fifty grams of pulverized material was analyzed for gold via Fire Assay with an atomic absorption spectroscopy (AAS) finish. A system of blanks, standards and duplicates were added to the sample stream to verify accuracy and precision of assay results, supplementing a variety of internal quality assurance/quality control (QA/QC) tests performed by SGS. The QA/QC program and the processing of results was designed by Pascal van Osta, P.Geo according to NI 43–101 regulation standards and best industry practices

The independent qualified person for this Press Release, as defined by NI 43-101 guidelines, is Yann Camus P. Eng., of SGS Canada Inc. – Geological Services (“SGS Geological Services”), who has approved the technical information disclosed in this press release. The effective date of the resource estimate is January 7th, 2019. Other scientific and technical content related to drilling in this news release is approved by Mr. Pascal van Osta, P.Geo., Vice President Exploration.

Figures presenting location of the property, drill grids and the resource block model can be found on the company’s website. A NI 43-101 compliant Technical Report will be published within 45 days of this press release and filed on SEDAR.

For more Information on Komet Resources inc.:
Lucas Werner Claessens
Chief Executive Officer
Email: lw.claessens@kometgold.com
Tel: +1-647-647-2285

Investors relations:
Carl Desjardins, Relations publiques Paradox inc.
Email: carldesjardins@paradox-pr.ca
Tel: +1-514-341-0408

About Komet Resources
Komet Resources Inc. is a Canadian-based gold mining and exploration company, listed on the TSX-V, with a focus on exploration and production at its projects in Burkina Faso and Mali, West Africa.

Quality Assurance / Quality Control

The drill program and sampling protocol were managed by Komet under the supervision of Jacques Marchand, P.Geo.The reverse Circulation drill holes are drilled at 4-inch sizes. After the cyclone, the entire material corresponding to 1 m interval is collected and divided with a Jones Riffles splitter type to get a 2–3 kg sample. Analytical testing and reporting of quantitative assays for the Kabaya results reported in this press release was performed independently in 2017 and 2018 by SGS Mineral Mali SARLU accredited by SANAS and conforms to the requirements of ISO/IEC 17025:2005 for specific tests as indicated on the scope of accreditation to be found at http://sanas.co.za/. Gold analyses reported in this release was performed by standard fire assay (FA505) using a 50-gram charge with atomic absorption finish and in 2012-2013-2014 by the ALS Mali SARL Laboratory Group, certification ISO 9001:2015 for survey/inspection activity and ISO 17025:2005 UKAS ref 4028 for laboratory analysis. A system of blanks, standards and duplicates were added by the Company to the sample streams to verify accuracy and precision of assay results, supplementing a variety of internal QA/QC tests performed by SGS Minerals. The samples were securely transported by Komet personnel from the project site to the SGS sample preparation facility in Bamako, Mali.

Forward-looking Statements
Neither TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release. This press release contains statements that may constitute “forward-looking information” or “forward-looking statements” as set out within the context of security law. This forward-looking information is subject to many risks and uncertainties, some of which are beyond Komet’s control. The actual results or conclusions may differ considerably from those that have been set out, or intimated, in this forward-looking information. There are many factors which may cause such disparity, especially the instability of metal market prices, the results of fluctuations in foreign currency exchange rates or in interest rates, poorly estimated resources, environmental risks (stricter regulations), unforeseen geological situations, unfavourable extraction conditions, political risks brought on by mining in developing countries, regulatory and governmental policy changes (laws and policies), failure to obtain the requisite permits and approvals from government bodies, or any other risk relating to mining and development. There is no guarantee that the circumstances anticipated in this forward-looking information will occur, or if they do occur, how they will benefit Komet. The forward-looking information is based on the estimates and opinions of Komet’s management at the time of the publication of the information and Komet does not assume any obligation to make public updates or modifications to any of the forward-looking statements, whether as a result of new information, future events, or any other cause, except if it is required by securities laws.

Outstanding shares: 73,481,385

Komet annonce une première estimation de ressources minérales pour le prospect Kabaya (propriété Dabia Sud, Mali)

QUÉBEC, 21 janv. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Les Ressources Komet inc. (TSX-V : KMT) (« Komet » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer une première estimation de ressources minérales pour le prospect aurifère de Kabaya, vérifié par forage et situé dans la partie sud de son permis d’exploration Dabia Sud (la « propriété ») dans l’ouest du Mali, en Afrique occidentale.

Les faits saillants de l’estimation des ressources sont les suivants :

  • Ressources indiquées de 3,17 millions de tonnes (Mt) à une teneur de 1,03 g/t pour 105 000 onces d’or contenues, et ressources inférées de 0,96 Mt à une teneur de 1,14 g/t pour 35 000 onces d’or contenues selon un seuil de coupure de 0,40 g/t Au (tableau 1).
  • Les ressources délimitées dans une fosse sont basées sur des tracés de fosse optimisés en fonction d’un prix de l’or de 1 350 $ US, en supposant que l’or sera récupéré par lixiviation en tas du minerai de saprolite.
  • La minéralisation aurifère à Kabaya reste ouverte en profondeur dans le socle rocheux ainsi que latéralement vers le sud-ouest et le nord-ouest.
  • Komet a l’intention de poursuivre son programme de forage de définition des ressources afin de continuer à développer des ressources latéralement dans la saprolite et en profondeur dans le socle rocheux.

Tableau 1 : Estimation des ressources indiquées et présumées délimitées dans une fosse telle que présentée par SGS

Classification Tonnage (Mt) Au (g/t) Onces (koz)
Indiquées 3,17 1,03 105
Inférées 0,96 1,14 35
1. La date d’effet des ressources est le 7 janvier 2019.
2. La PQ indépendante aux fins de l’estimation des ressources est Yann Camus, ing., de SGS Canada inc.
3. Les ressources minérales sont présentées selon un seuil de coupure de 0,4 g/t Au dans des fosses.
4. Les ressources sont présentées sans dilution.
5. Des fosses Whittle basées sur un prix de l’or de 1 350 $ US/oz ont été utilisées.
6. La viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée.
Cette divulgation n’inclut pas d’analyse économique des ressources minérales.
7. Aucune évaluation économique des ressources n’a été effectuée.
8. Cette estimation de ressources a été préparée conformément aux définitions de l’ICM (2014).
9. La densité de 1,7 utilisée est basée sur des mesures de densité et des valeurs provenant de projets similaires.
10. Une teneur de coupure supérieure de 30 g/t Au a été appliquée aux résultats d’analyse.

L. Werner Claessens, chef de la direction, a déclaré : « C’est avec plaisir que Komet présente une première estimation de ressources pour le prospect Kabaya. Le bloc modèle des ressources suggère un excellent potentiel pour d’importantes extensions du gîte aurifère en profondeur, ainsi que latéralement au sud-ouest et au nord-ouest. À la lumière de ce succès d’exploration, il est clairement justifié de poursuivre le programme de forage en vue d’augmenter l’étendue des ressources. Par ailleurs, la même approche d’exploration systématique sera appliquée sur les autres anomalies importantes d’or dans les sols dans les secteurs au nord et à l’est de la propriété Dabia Sud, dans le but d’y découvrir de nouveaux gîtes aurifères. Sur le plan de l’exploitation minière, un scénario de lixiviation en tas représente l’option la plus viable pour l’exploitation potentielle de ces ressources en saprolite dans le cadre d’un projet en démarrage. »

Estimation des ressources à Kabaya
L’estimation des ressources à Kabaya est basée sur les données analytiques de tranchées et de plusieurs campagnes de forage réalisées en 2012, 2013, 2014, 2017 et 2018. Cinq tranchées (4 est-ouest et 1 nord-sud) totalisant 515 m ont été excavées en 2012-2013. Tous les sondages ont été forés selon des lignes orientées est-ouest, avec des sondages peu profonds inclinés à 50° vers l’ouest. En tout, on dénombre 91 trous de forage carotté à air comprimé (AC) totalisant 5 256 m et 91 trous de forage à circulation inverse (CI) totalisant 7 274 m. Les échantillons de contrôle de la qualité, soit les duplicatas, les échantillons à blanc et les échantillons de référence, qui ont livré des variations à l’intérieur des limites acceptables, ne sont pas inclus dans la base de données.

La modélisation et l’estimation des ressources aurifères à Kabaya ont été effectuées de façon indépendante par Yann Camus, ing., de SGS Canada inc. (SGS Geological Services; Blainville, Québec, Canada), une personne qualifiée conformément aux dispositions du Règlement 43-101, avec des perspectives raisonnables pour une éventuelle extraction économique. L’estimation a été effectuée à différents seuils de coupure par SGS Geological Services; les détails sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Tableau 2 : Sensibilité des ressources minérales délimitées dans une fosse en fonction du seuil de coupure (SC)

SC Classification Tonnage (Mt) Au (g/t) Onces (koz) Note
0,25 Indiquées 3,83 0,91 112
0,25 Inférées 1,30 0,93 39
0,30 Indiquées 3,69 0,94 111
0,30 Inférées 1,21 0,97 38
0,35 Indiquées 3,42 0,99 108
0,35 Inférées 1,08 1,05 36
0,40 Indiquées 3,17 1,03 105 Scénario de base
0,40 Inférées 0,96 1,14 35 Scénario de base
0,50 Indiquées 2,71 1,13 99
0,50 Inférées 0,74 1,35 32
1,00 Indiquées 1,05 1,81 61
1,00 Inférées 0,35 2,06 23
2,00 Indiquées 0,26 3,18 27
2,00 Inférées 0,09 3,96 11
3,00 Indiquées 0,09 4,57 14
3,00 Inférées 0,03 7,80 6
1. Toutes les remarques qui s’appliquent au scénario de base s’appliquent également à ce tableau (voir tableau 1).

Le bloc modèle des ressources actuelles a été préparé en utilisant le logiciel minier Genesis©. L’interpolation a été effectuée par la méthode de l’inverse de la distance au carré (ID2) en trois passes d’estimation avec 33 ellipses de recherche différentes dans 11 orientations différentes, adaptées en fonction de l’orientation du gîte. Le bloc modèle a ensuite été intégré dans le logiciel Whittle™ de GEOVIA afin de produire une estimation des ressources minérales délimitées dans une fosse. Les paramètres utilisés pour générer la fosse optimisée sont présentés au tableau 3.

Un seuil de coupure de 0,2 g/t Au a été utilisé pour la modélisation, tandis qu’une épaisseur minimale de 3 mètres et une accumulation minimale de 1 m.g/t ont été utilisées pour délimiter les volumes minéralisés. En tout, 18 volumes minéralisés ont été interprétés et modélisés à partir de ces données. En tout, 118 sondages et 4 tranchées recoupent les volumes minéralisés. Les 1 009 composites de 3 mètres présentent une teneur moyenne de 1,02 g/t Au (non-plafonné) et de 0,96 g/t Au (plafonné). La teneur de coupure supérieure de 30 g/t Au a été appliquée aux résultats d’analyse. Seules 8 valeurs ont été plafonnées sur un total de 2 986 résultats d’analyse obtenus dans les zones minéralisées (0,3 % des résultats d’analyse ont été plafonnés). La perte d’or attribuable à l’application d’une teneur de coupure supérieure est de 4 % dans le cas des ressources du scénario de base. Les valeurs de densité sont basées sur des valeurs utilisées pour d’autres projets et minéralisations similaires au Mali et sur des mesures prises sur 14 échantillons de terrain.  Une valeur de densité de 1,70 t/m3 a été utilisée pour toute la minéralisation saprolitique.

Le bloc modèle contient des blocs de 5 × 6,25 × 3 mètres. L’estimation a été effectuée par la méthode de l’inverse de la distance au carré en utilisant des distances influencées par les ellipsoïdes. En tout, 18 volumes séparés ont été estimés avec 10 séries de composites. Trois passes d’estimation ont été effectuées, avec des ellipsoïdes de recherche de 25 × 25 × 6 mètres, 45 × 45 × 12 mètres et 100 × 100 × 30 mètres. La première passe utilise un minimum de 5 et un maximum de 6 composites, avec une limite de 2 par sondage. La deuxième passe utilise un minimum de 7 et un maximum de 8 composites, avec une limite de 3 par sondage. La troisième passe utilise un minimum de 1 et un maximum de 8 composites, avec une limite de 3 par sondage. Le lissage de l’estimation est adéquat. La catégorie des ressources inférées est basée sur une maille de forage entre 30 m et 60 m, tandis que la catégorie des ressources indiquées a été attribuée à la minéralisation où la maille de forage est de 30 m. Les volumes minéralisés contenant 2 intersections ou moins ont été obligatoirement classés dans les ressources inférées.  Les volumes minéralisés de ressources indiquées actuels contiennent un minimum de 4 intersections.

Tableau 3 : Paramètres d’optimisation de la fosse dans Whittle

Paramètre Valeur (toutes les valeurs sont en $ US)
Traitement Lixiviation en tas
Densité 1,7
Coût d’extraction minière, minerai et stérile 1,50 $ par tonne
Dilution 10 %
Récupération minière 90 %
Coût de gestion des résidus 0,25 $ par tonne de minerai acheminé à l’usine
Prix de l’or 1 350 $ US par once
Coûts de vente 12,50 $ par once
Redevances 6 %
Teneur de dilution 0 g/tonne
Coût de traitement 4,50 $ par tonne
Frais G&A 2,50 $ par tonne de minerai acheminé à l’usine
Récupération à l’usinage 80 %
Coût de restauration des stériles 0,25 $ par mètre cube
Angle de pente moyen 45°
Seuil de coupure économique résultant 0,23 g/t

Géologie de la propriété Dabia Sud
Le permis d’exploration Dabia Sud, d’une superficie de 35 km², est situé dans la partie sud-est de la boutonnière paléoprotérozoïque de Kedougou-Kenieba qui couvre l’est du Sénégal et l’ouest du Mali. La région se compose de séquences plissées et cisaillées de roches métasédimentaires et métavolcaniques, lesquelles sont recoupées par des plutons felsiques et mafiques. Le comportement structural de la région est principalement influencé par la zone de cisaillement sénégalo-malienne (SMSZ) d’envergure régionale, orientée nord-sud, et ses structures subsidiaires associées, orientées au nord-est, lesquelles sont spatialement associées à plusieurs grands gisements d’or comme Fekola, Loulo, Gounkoto et Sadiola.

Les programmes d’exploration antérieurs réalisés par d’autres sociétés minières dans le secteur de Dabia ont identifié des caractéristiques géochimiques et des contextes lithostructuraux indiquant un potentiel pour y découvrir des systèmes de minéralisation aurifère. En effet, un levé de sols réalisé par Ashanti Mali SA (1997) et complété par Robex dans la partie est du secteur du permis Dabia (2007) a révélé la présence d’anomalies en or intéressantes dans les secteurs au sud (à proximité du village de Kabaya), à l’ est et au nord (Wallia) de la propriété. Une campagne d’exploration préliminaire, avec des tranchées et du forage, a d’abord confirmé la présence de minéralisation aurifère sous l’essaim d’anomalies géochimiques dans les sols à Kabaya. Les plus récentes campagnes de forage RC réalisées par Komet (voir communiqués du 23 août 2017 et du 6 septembre 2018) ont prolongé la maille de forage au nord et au sud du prospect initial à Kabaya et des forages intercalaires  ont été réalisés pour resserrer la maille de forage. Ces travaux de forage ont permis de définir une minéralisation aurifère montrant une bonne continuité des teneurs dans l’épais profil de roches fortement altérées (saprolite) jusqu’à une profondeur verticale de 65 m.  Deux zones minéralisées ont été identifiées : Kabaya Principale et Kabaya Sud-ouest, s’étendant en surface sur des longueurs respectives de 350 m et 150 m. La minéralisation aurifère demeure ouverte en profondeur dans le socle rocheux, sous la couche de saprolite, et latéralement au nord-ouest et à l’ouest de la zone Kabaya Sud-ouest. Les résultats d’un levé gravimétrique au sol, réalisé en 2014, suggèrent un contexte géologique contrôlé par une zone de cisaillement. Le prospect aurifère Kabaya pourrait être associé à l’une des structures subsidiaires de la grande zone de cisaillement sénégalo-malienne d’envergure régionale. Une étude des déblais de forage, des fosses et des rejets d’orpaillage et des quelques rares affleurements semble indiquer un contexte géologique avec des réseaux de veines et veinules de quartz dans une succession volcano-sédimentaire fortement altérée.

Programme de forage d’exploration en suivi
La Société a l’intention d’augmenter l’étendue des ressources à Kabaya en poursuivant les travaux de forage autour du bloc modèle généré pour le gîte, plus particulièrement en vérifiant la présence de minéralisation aurifère en profondeur et latéralement au nord-ouest et au sud-ouest.

Durant et après la prochaine campagne de forage, un programme d’essais métallurgiques sera mis en place afin d’établir les propriétés minéralogiques, métallurgiques et de broyage à partir d’échantillons de forage représentatifs de la saprolite et du socle rocheux.

Par ailleurs, un levé géochimique par forage à la mototarière est prévu afin de vérifier les anomalies géochimiques dans les sols dans les secteurs au nord et au centre de la propriété. Par la suite, une campagne d’exploration par forage RC sera effectuée afin d’identifier de nouvelles zones de ressources potentielles.

Analyses et contrôle de la qualité

La supervision du forage et de l’échantillonnage sur le site de forage ont été effectués par le personnel technique qualifié de Komet, sous la supervision de Jacques Marchand, géologue professionnel. La préparation des échantillons, les tests analytiques et la présentation des dosages quantitatifs dont les résultats sont présentés dans ce communiqué ont été effectués de façon indépendante par les laboratoires SGS à Bamako, au Mali en 2017 et 2018  et  ALS Laboratory à Bamako en 2012, 2013 et 2014. Cinquante grammes de matériel pulvérisé ont été analysés pour l’or par fusion plombeuse, suivi d’analyse par spectroscopie d’absorption atomique (AAS). Une série d’échantillons à blanc, d’échantillons de référence et de duplicatas ont été ajoutés de façon systématique au flux d’échantillons afin de vérifier l’exactitude et la précision des résultats d’analyse, en supplément des différents tests d’assurance-qualité et de contrôle de la qualité (AQ/CQ) effectués à l’interne par SGS. Le programme d’AQ/CQ et le traitement des résultats ont été conçus par Pascal van Osta, géologue professionnel, conformément aux dispositions du Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

La personne qualifiée indépendante aux fins du présent communiqué, tel que défini par le Règlement 43-101, est Yann Camus, ing., de SGS Canada inc. – Geological Services («SGS Geological Services»), lequel a approuvé les renseignements techniques divulgués dans ce communiqué. La date d’effet de l’estimation des ressources est le 7 janvier 2019. Les autres renseignements scientifiques et techniques portant sur les travaux de forage présentés dans ce communiqué ont été approuvés par M. Pascal van Osta, géologue professionnel, vice-président d’exploration.

Des figures montrant l’emplacement de la propriété, les mailles de forage et le bloc modèle des ressources sont disponibles pour consultation sur le site web de la Société. Un rapport technique conforme au Règlement 43-101 sera publié dans un délai de 45 jours.

Pour de plus amples détails sur Les Ressources Komet inc. :
Lucas Werner Claessens
Chef de la direction
Courriel : lw.claessens@kometgold.com
Tél. : +1-647-647-2285

Relations avec les investisseurs :
Carl Desjardins, Relations publiques Paradox inc.
Courriel : carldesjardins@paradox-pr.ca
Tél. : +1-514-341-0408

À propos de Les Ressources Komet

Les Ressources Komet inc. est une société canadienne d’exploration et d’exploitation minière aurifère inscrite à la Bourse de croissance TSX, qui se consacre à l’exploration et la production d’or sur ses projets au Burkina Faso et au Mali, en Afrique occidentale.

Assurance-qualité / Contrôle de la qualité

Le programme de forage et le protocole d’échantillonnage ont été gérés par Komet sous la supervision de Jacques Marchand, géo. Les trous de forage à circulation inverse ont été forés avec un diamètre de 4 pouces. Après le cyclone, la totalité du matériel correspondant à un intervalle de 1 m est prélevé et divisé avec un diviseur à riffles de type Jones afin d’obtenir une prise de 2 à 3 kg. Les tests analytiques et la présentation des dosages quantitatifs dont les résultats sont présentés dans ce communiqué (pour Kabaya) ont été effectués de façon indépendante en 2017 et 2018  par SGS Mineral Mali SARLU, certifié par SANAS et conforme aux exigences de la norme ISO/CEI 17025 : 2005 pour des essais spécifiques tel que l’indique la portée de certification qui se trouve à l’adresse : http://sanas.co.za/. Les analyses pour l’or dont les résultats sont présentés dans ce communiqué ont été effectuées par fusion plombeuse standard (FA505) sur une charge de 50 grammes avec un fini par absorption atomique et en 2012-2013-2014 par ALS Mali SARL Laboratory Group, certification ISO 9001:2015 pour activité de levé/inspection et ISO 17025 :2005 UKAS ref 4028 oiyr analyses laboratoire. Une série d’échantillons à blanc, d’échantillons de référence et de duplicatas ont été ajoutés de façon systématique par la Société au flux d’échantillons afin de vérifier l’exactitude et la précision des résultats d’analyse, en supplément des différents tests d’AQ/CQ effectués à l’interne par SGS Minerals. Les échantillons ont été transportés de façon sécuritaire par le personnel de Komet du site du projet jusqu’aux installations de préparation des échantillons de SGS à Bamako au Mali.

Énoncés prospectifs
La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l’exactitude du présent communiqué. Ce communiqué contient des énoncés qui pourraient constituer des « renseignements prospectifs » ou des « énoncés prospectifs » tel que défini dans le contexte des lois sur les valeurs mobilières. Ces renseignements prospectifs sont assujettis à plusieurs risques et incertitudes, dont certains échappent au contrôle de Komet. Les résultats réels ou les conclusions ultimes pourraient être sensiblement différents de ceux qui ont été présentés ou suggérés dans ces renseignements prospectifs. Il y a plusieurs facteurs qui pourraient occasionner une telle disparité, en particulier l’instabilité des prix des métaux sur les marchés, les résultats des fluctuations des taux de change ou des taux d’intérêt, les estimations de ressources inadéquates, les risques environnementaux (un resserrement de la règlementation), des situations géologiques imprévues, des conditions d’extraction défavorables, des risques politiques découlant de l’exploitation minière dans des pays en développement, des changements au niveau de la règlementation ou des politiques gouvernementales (lois et politiques), l’incapacité d’obtenir les permis requis et les autorisations des agences gouvernementales, et tous les autres risques liés à la mise en valeur et à l’exploitation minière. Rien ne garantit que les circonstances anticipées dans ces renseignements prospectifs se matérialiseront, et le cas échéant, comment elles profiteront à Komet. Les renseignements prospectifs sont fondés sur les estimations et les opinions de la direction de Komet au moment de leur publication et Komet n’assume aucune obligation de publier une mise à jour ou une modification des énoncés prospectifs à la suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si requis par les lois sur les valeurs mobilières.

Actions en circulation : 73 481 385

Suspects appear in court for the alleged murder of a Mangaung woman

Bloemfontein: A couple alleged to be involved in the murder of 74-year-old Angelina Ncikazana Thibeletsa appeared in the Bloemfontein Magistrate’s Court

today, 21 January 2019, on charges of murder, house robbery and theft of motor vehicle.

The case is postponed to 28 January 2019 for formal bail application and they are remanded in custody.

The suspects, Lonwabo Ntombela (24) originally from Aliwal North and Masekati Mallela (21) originally from Winburg, who were tenants of the deceased, were arrested at Aliwal North on 16 January 2019.

The two are alleged to have robbed the deceased of cash and jewellery on 4 January 2019 before she was murdered and her body was alleged to have been transported to Kroonstad where it was burnt. Her charred body was found dumped near a Kroonstad high school on 4 January 2019.

Her vehicle, a white Peugeot, which was sold by suspects in Lesotho, is yet to be recovered.

Source: South African Police Service

Suspects appear in court for the alleged murder of a Mangaung woman

Bloemfontein: A couple alleged to be involved in the murder of 74-year-old Angelina Ncikazana Thibeletsa appeared in the Bloemfontein Magistrate’s Court

today, 21 January 2019, on charges of murder, house robbery and theft of motor vehicle.

The case is postponed to 28 January 2019 for formal bail application and they are remanded in custody.

The suspects, Lonwabo Ntombela (24) originally from Aliwal North and Masekati Mallela (21) originally from Winburg, who were tenants of the deceased, were arrested at Aliwal North on 16 January 2019.

The two are alleged to have robbed the deceased of cash and jewellery on 4 January 2019 before she was murdered and her body was alleged to have been transported to Kroonstad where it was burnt. Her charred body was found dumped near a Kroonstad high school on 4 January 2019.

Her vehicle, a white Peugeot, which was sold by suspects in Lesotho, is yet to be recovered.

Source: South African Police Service

11 Year old boy killed during Ngintsa funeral, Kwazakele

Kwazakele: A young boy aged 11 was killed on Saturday, 19 January 2019 while a funeral “after tears” gathering final farewell event was taking place.

The funeral was for Siyamthanda Ndema (28). His ngintsa name was ‘Ncuncu’ and he was murdered on 7 January 2019 at 01:15 at Gqalane’s tavern in Kwazakele.

His funeral started at 07:00 at his home in Makhubalo Street in Kwazakele and ended just before 13:30 at the cemetery in Motherwell. Many of the funeral goers returned to Makhubalo Street where people gathered in the street. The spinning of vehicles also took place in the tightly packed street.

At about 14:50 several gun shots were fired by unknown gunmen in the street, and one of the stray bullets are suspected to have hit the 11-year-old boy who was a bystander at the time of the incident. He died on the scene.

The Motherwell Cluster Commander, Major General Dawie Rabie confirmed that the SAPS policed the funeral and procession until the cemetery, various vehicles and persons were searched. Except for a few minor traffic violations no serious incidents took place.

“A crowd was gathering afterwards at Makhubalo Street, where general lawless behaviour took place, which included spinning of vehicles and firing of firearms within that close ranges of the crowd” he added. “These persons did not even run away while the shots were being fired. Unfortunately an 11-year-old boy, Mbaza Dlamini, died in the process. Major General Rabie expressed his disappointment in certain community members who attends so-called after tears parties for amaGintsa gangsters, after funerals where illegal spinning of motor vehicles and firing of guns, took place. It appears that certain community members’ hero worship these Mginza gangsters and attend the after tears party as a final farewell he added.

The Cluster Commander, Major General Rabie has instructed a full probe to be conducted into this Mginza funeral practice as well as a proper investigation into the murder of the 11-year-old boy.

Source: South African Police Service