Daily Archives: July 22, 2015

EU member states and enlargement towards the Balkans

22 July 2015
Cornelius Adebahr (External authors), Franco Algieri (Associate Professor and Head of the International Relations Department at Webster University Vienna), Ioannis Armakolas (Assistant Professor at the Department of Balkan, Slavic and Oriental Studies, University of Macedonia, and Head of the South-East Europe Programme of the Hellenic Foundation for European and Foreign Policy (ELIAMEP)), Graham Avery (Senior Adviser to EPC on EU enlargement policy), Rosa Balfour (Senior Adviser to EPC on Europe in the World), Steven Blockmans (Head of EU Foreign Policy at the Centre for European Policy Studies (CEPS), in Brussels, and Professor of EU External Relations, Law and Governance at the University of Amsterdam), Karlis Bukovskis (Deputy Director and Researcher at the Latvian Institute of International Affairs (LIIA)), Ruth Ferrero-Turrion (Associate Professor of European Studies at Universidad Complutense and Universidad Carlos III de Madrid, and Senior Research Associate at Complutense Institute of International Studies (ICEI)), Andrea Frontini (Policy Analyst), Gunilla Herolf (Researcher at the Swedish Institute of International Affairs (UI) and the Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI)), Christophe Hillion (Professor of European Law, University of Leiden), Beata Huszka (Assistant Professor at the Eötvös Loránd University (ELTE), in the Faculty of Social Studies), Isabelle Ioannides (Senior Associate Researcher in the European Foreign and Security Policy cluster of the Institute for European Studies, Vrije Universiteit Brussel), Paul Ivan (Senior Policy Analyst), James Ker-Lindsay (Eurobank Senior Research Fellow in the Politics of South East Europe at the European Institute, London School of Economics and Political Science (LSE)), Andrew Konitzer (Associate Director of the Center for Russian and East European Studies), Marin Lessenski (Programme Director of the European Policies Programme of the Open Society Institute, Sofia), Hans Martens (Senior Adviser to EPC on energy, public service reform and CHES), Diana Potjomkina (Research Fellow at the Latvian Institute of International Affairs (LIIA)), Corina Stratulat (Senior Policy Analyst), Theresia Töglhofer (Associate Fellow with the German Council on Foreign Relations (DGAP)), Giorgos Triantafyllou (Research Fellow at the South-East Europe Programme of the Hellenic Foundation for European and Foreign Policy (ELIAMEP)), Natasha Wunsch (Associate Fellow with the German Council on Foreign Relations (DGAP)) and Tomasz Zornaczuk (Research Fellow at the Polish Institute of International Affairs (PISM))

The European Union’s enlargement to the Balkans seems to be running on autopilot since Croatia’s accession in 2013 and amidst the on-going crisis. While the region still has a clear European perspective, progress on the dossier has been marred not just by outstanding challenges in individual Balkan countries but often also by hurdles which develop within the Union – more specifically in the member states. While the EU’s internal procedures for handling enlargement have always been intergovernmental in nature, the frequency of incursions and opportunities for the member states to interfere and derail the process has increased over the past years, suggesting a so-called ‘nationalisation’ of enlargement. The present dynamics between the EU and the Balkans serve as a prime example of politics getting in the way of progress: on both sides, those in power and responsible for delivering success still need to show real engagement with the process. In 17 case studies and two theoretical chapters, this Issue Paper investigates whether the dossier has shifted more under the control of the member states, and looks at the kind of considerations and potential ‘roadblocks’ that influence the positions of key national actors on enlargement.

EU member states and enlargement towards the Balkans

Risen Energy augmente son succès en Inde avec un projet d’investissement de 100 Mégawatts de courant alternatif

NINGBO, Chine, 21 juillet 2015 / PRNewswire — Risen Energy, société publique à responsabilité limitée organisée en vertu des lois de la République populaire de Chine et important fabricant intégré de produits photovoltaïques, a annoncé aujourd’hui une collaboration entre l’entreprise indienne Raasi Green Earth Energy et elle-même, qui englobe un mémorandum d’entente (MoU) visant à investir et à développer conjointement une usine photovoltaïque de 100 Mégawatts de courant alternatif dans le district de Ramnad, État du Tamil Nadu, Inde.

RISEN Risen Energy augmente son succès en Inde avec un projet dinvestissement de 100 Mégawatts de courant alternatif

Mr. Haifeng Lin – Chairman, RISEN & Mr. C. Narashimhan – Chairman, RAASI.

Photo – http://photos.prnewswire.com/prnh/20150721/238736

Le champ d’application de cette collaboration accorde à RISEN Energy l’investissement majoritaire et le développement d’une usine d’énergie solaire conjointement avec Raasi au Tamil Nadu, ce qui en fait le premier investissement majoritaire direct et l’investissement étranger le plus important réalisé par une entreprise chinoise sur le marché photovoltaïque indien.

M. C.Narasihman, président du groupe des sociétés de Raasi, a déclaré : « Nous sommes très heureux de nous associer à RISEN, qui fait partie des entreprises photovoltaïques de niveau 1 les plus admirées au monde, et je suis entièrement satisfait de leur qualité, de leur expertise en termes de technologies et de leurs motivations. Bien que très orienté sur l’aspect technico-commercial, notre choix s’est porté sur Risen car il a finalement été appuyé par nos besoins stratégiques de trouver un partenaire stable financièrement et digne de confiance qui puisse exploiter, avec nous, de l’augmentation du chiffre d’affaires résultante dans d’autres projets de développement. »

Le directeur des ventes et du marketing de Risen, M. Bypina Veerraju Chaudary, a déclaré : « Je suis ravi d’annoncer cet investissement collaboratif qui s’insère dans notre stratégie de développement à l’étranger sur les marchés photovoltaïques émergents et qui montre notre grand engagement sur le long terme en Inde ». Il a ensuite expliqué : « La stratégie engagée et solide de Raasi envers la croissance du secteur photovoltaïque est très stimulante pour nous, alors que nous développons actuellement notre présence en Inde. Comme toujours, les actions pèsent davantage que les mots. En investissant conjointement dans un projet photovoltaïque initial de taille significative, tout en écartant les barrières géographiques, les deux parties démontrent leurs capacités et leur vision de ce qu’elles peuvent faire pour créer une croissance rentable et peu risquée sur un secteur hautement concurrentiel ».

M. Ponsekar, vice-président de RISEN, a mentionné : « Nous devrions tirer parti de notre expertise globale du projet pour en faire un projet exemplaire et déployer la toute dernière gamme des modules photovoltaïques anti-PID (dégradation induite potentielle) de Risen, permettant aux deux entreprises de bénéficier du plus bas coefficient thermique d’alimentation du marché qui y est incorporé, et optimisant ainsi la captation d’énergie dans des environnements de travail plus chauds. En excellant constamment dans le rendement énergétique, comme le démontre sa 2e place au classement du magazine Photon, et avec une capacité de plus de 3 Gigawatts pour ses modules photovoltaïques installés dans le monde, Risen élargit sa portée sur le marché international avec ses solutions sans compromis et très convaincantes destinées aux consommateurs exigeants de produits photovoltaïques. »

À propos de Risen Energy
Risen Energy est un important fabricant de premier plan de produits photovoltaïques à haute performance et un fournisseur de solutions commerciales complètes pour la génération d’énergie électrique. Fondée en 2002, et cotée sur le marché public en 2010, la société impose la création de valeurs pour ses clients mondiaux choisis. Avec notre présence sur le marché local et notre position de force en termes bancaires et financiers, nous nous engageons à, et sommes capables de construire des collaborations stratégiques et mutuellement bénéfiques avec nos partenaires, et de tirer ainsi profit ensemble de la valeur croissante de l’énergie verte. http://www.risenenergy.com

À propos de Raasi Green Earth Energy
Raasi Green Earth Energy est une entreprise qui développe de l’énergie solaire à grande échelle et qui est située à Bangalore. Sa philosophie est « l’idée de la mise en service ». Raasi s’engage à développer des projets photovoltaïques de 10 Gigawatts-crête en Inde dans les 7 années à venir. Elle a mis en œuvre cet engagement par la signature du premier mémorandum d’entente avec le gouvernement de l’État du Tamil Nadu, pour un parc solaire de 100 Mégawatts de courant alternatif et elle prévoit de développer prochainement des projets photovoltaïques de 500 Mégawatts de courant alternatif dans les États de l’Inde du Sud. http://www.raasienergy.com.